Maîtriser la formation en informatique de l’image est à la fois une question d’étude et d’apprentissage. De l’utilisation des puissantes technologies du traitement et de la synthèse d’images numériques, aux techniques de recherche pour trouver le bon dossier, en passant par les applications médicales et vidéo professionnelles, la maîtrise de cette compétence nécessite un développement personnel, individuel et intuitif ainsi qu’une grande dose d’imagination. Avec l’arrivée des images libres de droits, les étudiants peuvent alimenter leurs projets créatifs tout en restant conformes aux exigences des universités grâce à ce nouveau type de sources.

Formation en Informatique de l’Image – Master 2 : Tout ce qu’il faut savoir

Le Master 2 Sciences de l’image, formation en informatique de l’image au niveau Master 2 accessible après une formation de niveau bac+4 ou équivalent, offre une connaissance complète des champs théoriques et pratiques de l’informatique de l’image, allant du plus théorique au plus pratique. Il est possible d’apprendre des matières telles que la morphologie mathématique, les algèbres géométriques, la géométrie discrète ou encore l’intelligence artificielle.

Avez-vous vu cela : Les potentialités de l'informatique de gestion pour votre entreprise

Admission et dossier : Comment intégrer le Master 2 Sciences de l’image ?

Pour postuler à un master en sciences de l’image, il est nécessaire d’avoir obtenu un diplôme bac +4 en informatique ou un diplôme reconnu équivalent. Les candidats doivent fournir une lettre de motivation et des relevés de notes universitaires et/ou autres documents justificatifs pour soutenir leur demande.

Une commission examine ensuite chaque dossier avant de décider si le candidat sera admis.

A lire en complément : Les avancées de l'informatique de santé et ses applications dans les hôpitaux

Dans sa seconde année (M2) le programme s’oriente vers la synthèse numérique par ordinateur, la programmation 3D par GPU, l’intelligence artificielle ainsi que la visualisation appliquée à la réalité virtuelle.

Projet et équipe : Comment se déroulent les projets en équipe ?

Les projets se réalisent par des travaux en groupe constitués à partir d’une base commune entre professeurs et étudiants afin que tous puissent apprendre ensemble. Ces projets ont lieu sur une durée allant jusqu’à six mois selon le niveau du parcours choisi et portent sur différents sujets relevant du domaine professionnel qui concernent le monde actuel tel que les applications visuelles liées à la vidéo ou à la 3D modulaire avec multimodalité audio-vidéo interactive.

Les images libres de droits en informatique : comment les trouver ?

Les images libres de droits sont des contenus qui peuvent être utilisés à des fins personnelles et professionnelles sans le consentement des titulaires, sous certaines conditions. Elles sont très précieuses pour les étudiants en informatique car elles leur permettent d’illustrer leurs projets ou d’apporter une touche personnelle à leur travail.

Les sites de banques d’images gratuites et payantes

Aujourd’hui il existe plusieurs sites web proposant des images libres de droits, gratuits ou payants. Parmi ceux-ci on trouve des plateformes comme Unsplash ou Pexels offrant un grand choix d’images en haute définition et totalement gratuit, mais aussi GettyImages, AdobeStock ou Shutterstock proposant des millions d’images en qualité professionnelle accessibles par abonnement payant.

Les critères de recherche pour trouver des images libres de droits

Lorsque l’on cherche des images libres de droits, il est important de bien choisir ses critères de recherche afin de trouver le résultat escompté. Pour cela, il est possible de filtrer les résultats selon différents paramètres: type (photo/vectoriel), taille (haute résolution/basse définition) et licence (gratuite/payante).

La plupart des banques d’images disposent également d’un système d’intelligence artificielle qui permet aux utilisateurs de préciser plus finement leurs critères de recherche.

Comment être sûr que l’image est vraiment libre de droits ?

Avant d’utiliser une image, nous devons nous assurer qu’elle est réellement libre de droit. Pour cela, il faut vérifier la licence indiquée sur chaque page de la banque d’images.

Il est également recommandé de vérifier toute restriction supplémentaire mentionnée sur le site du titulaire du droit avant toute utilisation.

L’intelligence artificielle et les images : Personnalisation et application

L’intelligence artificielle (IA) est une technologie qui commence à être intégrée à la plupart des processus liés au traitement et à la recherche d’images. Grâce à elle, il est possible non seulement d’accélérer la prise en charge des tâches comme le classement par genre ou par couleur, mais aussi d’améliorer encore plus la capacité humaine à comprendre et à analyser les images.

GPGPU, intelligence artificielle et traitement d’image

Les technologies GPGPU (General-Purpose Computing on Graphics Processing Unit) offrent une solution alternative pour accélérer le traitement des images. Elles permettent aux processeurs graphiques de prendre en charge certaines tâches telles que la synthèse du fondu d’images ou l’application de filtres adaptatifs qui peuvent être intégrés à l’intelligence artificielle.

Ces technologies sont maintenant largement utilisées pour faciliter le traitement des images.

Comment personnaliser les résultats de recherche d’images avec l’IA ?

Grâce à l’utilisation de techniques d’intelligence artificielle avancées, il est possible de personnaliser encore plus les résultats de recherche d’images. En effet, il est possible d’appliquer différents systèmes d’apprentissage automatique pour améliorer le classement des images par genre ou couleur, mais également pour affiner les critères de recherche afin de trouver exactement ce que nous cherchons.

Applications concrètes de l’IA dans le domaine de l’imagerie médicale et de la vidéo.

L’IA permet également des applications pratiques dans le domaine médical et vidéo qui font réellement la différence. Par exemple, elle peut être utilisée pour améliorer les algorithmes existants générant des simulations 3D très réalistes à partir d’images 2D, pour une meilleure visualisation des organes internes ou encore pour une analyse détaillée des mouvements corporels en temps réel afin de créer des effets spéciaux visuels innovants.