Depuis quelques années, l’informatique de santé a fait des progrès considérables dans le domaine médical et elle commence à se répandre dans les hôpitaux. Grâce à cette technologie innovante, le personnel médical peut utiliser des outils informatiques pour améliorer la qualité et l’efficacité des soins qu’il offre aux patients. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur les avancées de l’informatique de santé qui sont appliqués dans les hôpitaux et discuter des implications positives pour la prise en charge des patients.

 

A découvrir également : Les dernières avancées de l'informatique: offres et promotions sur ordinateurs, composants et cybersécurité

Définition de l’informatique de santé

L’informatique de santé est une science qui a pour objectif d’améliorer la qualité des soins dispensés par les professionnels médicaux grâce à la mise en place et à l’utilisation d’un système informatique adapté. Le but est de faciliter le travail du personnel soignant en offrant des solutions numériques performantes.

Les enjeux de l’utilisation des systèmes d’information dans le secteur de la santé

Les systèmes d’information ont permis aux hôpitaux et centres médicaux d’améliorer leur efficacité en termes de gestion administrative, tout en fournissant une meilleure prise en charge des patients. Ils permettent également aux professionnels de la santé d’accéder rapidement aux données du patient (anamnèse, historique des traitements, etc.

A découvrir également : Formation en informatique de l'image avec des images libres de droits

) afin de prendre les bonnes décisions cliniques.

Les différents types de systèmes d’information utilisés :

  • Système d’information hospitalier (SIH) : permet la gestion administrative et médicale des patients dans les hôpitaux et centres médicaux.
  • Dossier médical partagé (DMP) : permet le partage des informations médicales entre les professionnels de santé pour une meilleure coordination des soins.
  • Système d’information de radiologie (SIR) : permet la gestion des images médicales et des rapports de radiologie.
  • Système d’information de laboratoire (SIL) : permet la gestion des résultats d’analyses médicales.